La grelinette

Avant-propos

La grelinette, dit simplement, est une fourche-bêche à deux manches, aux dents rondes et qui travaille sur une plus grande largeur. Cet outil est parfois présenté comme le "must", un objet indispensable, pour le jardinier qui veut respecter la terre. Elle est sensée remplacée un bêchage "traditionnel" et éviter ainsi de "tournebouler" les couches de vie qui résident dans le sol. Les Jardiniers de la Haute-Vienne font un test.

Présentation de l'outil et méthode de test

Un de nos adhérents possède cet outil et nous fait profiter de l'engin. Première chose à savoir, cet outil est relativement cher malgré sa simplicité, les prix habituels étant de 75 à 120 €. Le modèle utilisé ici est un premier prix. Le propriétaire nous avertit qu'une des dents a déjà commencée à se tordre, et les manches en bois "brinqueballent" un peu dans leurs logements...

Mais ne boudons pas notre plaisir, nous sommes quand même heureux de pouvoir tester la grelinette, d'autant plus que cette journée de la mi-mars est ensoleillée.

Nous allons mener le test en travaillant un carré avec la grelinette, tandis qu'un autre carré sera travaillé avec la motobineuse.

Travail avec la grelinette

Les grelinettes ont plus ou moins de dents, qui rendent le travail plus ou moins rapide et facile. On tient l'engin à deux mains, puis on enfonce les dents en mettant son poids sur la barre de liaison. Il faut simplement un peu d'équilibre pour cette phase. Ensuite, on tire avec les deux bras sur les manches : le dos doit rester droit, les muscles qui travaillent sont avant tout ceux du haut du dos (trapèze, grand dorsal). Cela exige un travail musculaire évidemment, mais il y a clairement une protection du dos par rapport au mouvement de bêchage qui demande de soulever à minima un poids et de courber un peu le dos. Un bon point pour la grelinette.

Cependant, si la terre est compactée, ce premier geste n'est pas suffisant. Il faut ensuite donner des petits mouvements de rotation pour casser les mottes, ou croiser les passes. Nous retenons donc que l'usage de la grelinette ne pourra bien se faire que si la terre n'est pas compactée, par exemple dans un jardin où on aura mis un bon paillage durant tout l'hiver (ce qui n'était pas le cas chez nous...). Il est par contre hors de question d'utiliser la grelinette sur un terrain enherbé, un bêchage avec retournement est alors indispensable (ou alors, écrivez-nous pour nous donner votre méthode).

Notre conclusion : aérer la terre avec la grelinette est donc un travail qui ménage le dos, pour une terre pas trop dure.

Comparaison avec la motobineuse

Le travail avec la motobineuse a été beaucoup plus rapide (au moins 4 fois plus rapide). Certes, avec un goût d'essence désagréable dans la bouche. Un carré où la terre paraît beaucoup mieux travaillée, beaucoup plus fine.

Nous avons bien conscience qu'un test scientifique ne devrait pas s'arrêter là. Il faudrait le poursuivre dans le temps, par exemple en comparant la productivité et l'évolution des carrés dans l'année qui suit, voire plusieurs années. Mesurer la quantité et la dynamique de la vie du sol.

Maintenant, à vous de comparer si vous le voulez. Les membres de notre association pourront emprunter une grelinette certainement à partir de la fin 2014 si notre budget nous permet un achat.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site